• Coluche dérangeait trop de monde

    ENQUÊTE Un livre remet en cause la thèse de l'accident mortel de l'humoriste il y a juste 20 ans

    Route départementale No 3 entre Cannes et Grasse, sur la Côte d'Azur le 19 juin 1986. Il est 16 h 40 quand la Honda 1100, la grosse moto de Coluche (né Michel Colucci le 28 octobre 1944), percute un semi-remorque. Alors humoriste préféré des Français, il meurt sur le coup. Les gendarmes qui arrivent sur les lieux concluent à l'accident. Mais aujourd'hui 15 juin, quatre jours avant le 20e anniversaire de la mort du créateur des Restaurants du Coeur, «Coluche, l'accident. Contre-enquête» - un livre signé Antoine Casubolo et Jean Depussé - vient contester cette thèse de l'accident.

    Tout au long des pages, les questions transpirent: Coluche a-t-il été tué? par qui? pourquoi? Point de départ d'enquête, les interrogations et confidences de Didier Lavergne, ami de l'humoriste et témoin de sa mort. Ce 19 juin 1986, Lavergne et un autre ami, Ludovic Paris, suivaient Coluche, eux aussi à moto.

    Depuis deux ans et la rencontre avec Depussé, Lavergne se pose des questions. «Parce que, dit-il, il y a des choses qui ne collent pas». Et les deux journalistes de les recenser dans leur livre. La première dépêche de l'AFP annonçant la mort de l'artiste diffusée une heure avant l'accident... L'attitude du chauffeur du 38-tonnes, après le choc, il a un détachement étrange, comme s'il ne se sentait pas concerné par ce qui venait d'arriver... La version (fausse?) officielle d'excès de vitesse de la moto: «On roulait calme, entre 60 et 80 km/h, en ligne droite... au moment où on est arrivé à sa hauteur, le camion a brusquement tourné à gauche. Une manoeuvre insensée», raconte Lavergne.

    Depuis 1981, lorsqu'il avait voulu se présenter à l'élection présidentielle, Coluche se sentait menacé. Ainsi, on apprend qu'il a reçu un courrier avec, à l'intérieur, une balle et un mot: «La prochaine est pour toi». En 1986, il préparait un nouveau spectacle titré «Y en aura pour tout le monde». Et lui, homme de gauche, pour la première fois, il avait l'intention de taper sur les socialistes. Parce qu'ils avaient mis sur écoute l'écrivain Jean-Edern Hallier qui avait tenté de révéler au public l'existence de Mazarine, la fille naturelle de François Mitterrand. Coluche avait imaginé un sketch sur Mazarine, un «Putain d'camion» (comme l'a chanté Renaud) l'a empêché de le raconter au public...


  • Commentaires

    1
    Guesclin
    Mardi 25 Juillet 2006 à 22:01
    l'accident de Coluche
    Dommage ! Je n'y ai pas pensé à écrire un bouquin relookant l'accident de Coluche en assassinat. Super coup fric ! Il doit palper un max , le mec qui a eu l'idée. Ce serait sympa qu'il reverse une partie de la manne aux restos du coeur
    2
    Douam
    Jeudi 24 Août 2006 à 13:00
    accident ou crime
    Version officielle ""accident"" Pourquoi ne pas immaginer un crime d'Etat ayant réussi à la perfection ? Tout est possible...il y a des précédents - un Capitaine de Gendarmerie se suicide dans son bureau du Palais de l'Elysée dans les années 80.. suicide ou crime ? - François de Grossouvre se suicide dans son bureau de l'Elysée dans les annes 80.. - Plus récemment le fils du Général IMBOT ancien chef de la DGSE...meurt dans sa résidence bourgeoise de Paris en lavant ses carreaux et chutant quelques mètres plus bas, 39 ans...on conclue à  l'accident...il était lui-même agent des services de renseignements et connaissait de nombreux secrets notamment sur la vente des vedettes... - Jean Hedern Alier faisait du vélo tranquillement en Normandie un dimanche matin à la fraiche...on le retrouve mort sur la chaussée..crise cardiaque.. - Un ministre dans les années 70 rentrait chez lui et meurt d'une balle en pleine tête...conclusion de l'enquête altercation entre automobilistes.... - Un policier Mr. POTIER, Inspecteur Principal muni de son brassard rouge police..intervient rue du Petit Château à  Charenton 94, il est froidement abattu par un policier de la brigade antigang alors qu'il crie ""je suis un collègue ne tire pas"" ...il meurt sur le coup...il avait 27 ans COLUCHE est DcD par accident mais rien n'est impossible...
    3
    Douam
    Jeudi 24 Août 2006 à 13:18
    accident ou crime
    J'ajoute que l'Inspecteur Principal POTTIER intervenait sur appel d'un témoin, et qu'arrivé sur les lieux muni de son brassard et de son véhicule de Police rien ne pouvait le confondre avec un voyou...sauf un autre policier expérimenté appartenant à le B.R.I. qui n'a vu ni son brassard rouge ni sa voiture de police ni n'a pas entendu qu'il criait ""ne tire pas je suis collègue"" c'était en 1975, rue du Petit Château à Charenton 94. - Un autre Ministre a choisi de se suicider dans une flaque d'eau d'à peine 5 centimètres de profondeur en forêt de Saint Germain en Laye....affaire BOULIN... - Un premier Ministre se suicide avec l'arme du Gendarme qui assure sa sécurité...alors que tout Policier ou Gendarme ne se sépare jamais de son arme et surtout pas dans le service des voyages officiels ou du GSPR.....affaire BEREGOVOY.. - récemment tentative d'intimidation sur une personnalité politique de gauche PS..candidate à l'élection présidentielle par cambriolage de son domicile.... Les paillottes en Corse en sont l'exemple le plus croustillant puisqu'il n'y a pas eu de DC.....rien que du papier à P.V.
    4
    Samedi 5 Janvier 2008 à 20:11
    lectures de l'actualite
    L'actualite n'est pas une science exacte ! Il est ainsi fort interessant d'ecouter les radios entre 5 et 7 heures du matin. On y entend des faits mouvants, des faits qui evoluent dans des directions qui semblent choisies. On y neglige a la deuxieme diffusion des details parfois revelateurs, on globalise, on invente, on deforme ... Je me souviens ainsi des premieres depeches concernant la mort de l'artiste. La premiere affirmait par exemple qu'il s'entrainait seul, ce jour la, pour battre son record de vitesse sur route. Le chauffeur du camion etait alors terriblement choque par l'accident, mais s'en serait remis le lendemain ... J'ai entendu une journaliste confier que son redacteur en chef lui demandait parfois d'inventer des faits divers pour clore une edition. A mon sens, il est bien des choses que l'on nous cache. L'essentiel est peut-etre de le savoir. Garder le doute.
    5
    paswtouch
    Mercredi 27 Mars 2013 à 19:39
    accident ou quoi ?
    Bizarre quand même,pourquoi le poids lourd a fait cette manœuvre, a t-il soufflé dans le ballon. Sur une vidéo il m'a paru très légèrement choqué,a la limite que se mettre en travers d'une route ,c'est normal. Coluche faisait peur à beaucoup de personnalités, il était aimé de la société et celle-ci lui rendait bien, puisque les intentions de votes en 81 dérangeaient,pourquoi a t-il était menacé.Suite au drame, est-ce que une plainte a été déposée, le chauffeur a t-il était poursuivi. Facile de voir ici un accident de la route banal. Nous sommes en droit de nous poser des questions, et pourquoi pas d'avoir des réponses.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :